Le Martinet

Publié le par Les Ateliers Unis-Vert

Une espèce protégée

Parmi les différentes espèces, c'est le Martinet noir qui est de loin le plus répandu. Il est fréquemment confondu avec l’Hirondelle.

Martinet est un terme qui désigne plusieurs espèces d’oiseaux migrateurs insectivores appartenant à la famille des Apodidae.

Il est doté d’un bec tout noir et très court, d’une queue échancrée et possède un plumage très sombre (brun noirâtre) à l’exception de sa gorge qui est blanche. A l’âge adulte, le Martinet noir mesure 17 cm de longueur pour un poids compris entre 38 et 45 gr, et il affiche une envergure de 48 cm. Son espérance de vie est de 20 à 21 ans.

Il ressemble physiquement à l’Hirondelle ; ces deux oiseaux sont d’ailleurs souvent confondus. Pourtant, un œil averti peut s’apercevoir que le Martinet noir possède des ailes en forme d’arbalète plus fines que celles de l’Hirondelle, et son corps effilé est plus grand.

De plus, le vol du Martinet noir est beaucoup rapide que celui de l’Hirondelle, il peut d’ailleurs voler à 200 km/h sur de courtes distances.

 

PARTICULARITE : le martinet est un oiseau qui vole pendant des mois sans se poser

Le Martinet noir est donc un voltigeur hors pair qui daigne se poser uniquement pour construire son nid, pondre et couver ses œufs.

Il effectue toutes les autres tâches de la vie quotidienne en vol. Il mange en volant, s’accouple dans les airs et, plus étonnant encore, il dort en planant !

Le Martinet est un oiseau insectivore à 100 %. Il ne se nourrit donc que d’araignées et d’insectes. Si les juvéniles ne trouvent pas la nourriture adaptée, cela entraîne un endommagement irréversible de leurs plumes à tel point qu’ils ne seront jamais capables de voler.

Source 

Pour conclure, si vous trouvez un jour un de ces oiseau au sol : CE N'EST PAS NORMAL ET IL FAUT L'AIDER !

Blessé ou pas, cet oiseau ne se pose jamais (hormis pour son nid) !

De plus, ces oiseaux ne savent pas reprendre leur envol depuis le sol, mais ont besoin d'élan.

Il y a quelques jours de cela, j'ai trouvé un bébé de 10 mois qui a eu la malchance de grandir dans un store ; les nids dans les stores - du moins pour ces espèces peuvent faire des dégâts (blessure, perte de plume à différents endroits, affaiblissements, etc.,), et "mon" martinet n'a pas échappé à la règle ... bien amoché, mais avec de grands espoirs de guérison, selon la super équipe du Centre Ornithologique de Réadaptation (COR) à Genthod (GE) a pris le temps de l'accueillir et de tout m'expliquer ! 

Une équipe passionnée et dévouée  dont nous ne pouvons que saluer et remercier pour leur travail !! 

On peut également suivre l'évolution des pensionnaires que nous ramenons ! ^_^

Le "mien" est en convalescence ; sa mission est donc de manger, prendre des forces et grandir ... pour retrouver, un jour, la liberté !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article