Animal 2019 : le ver luisant

Publié le par ProNatura

Son nom est trompeur : le ver luisant (Lampyris noctiluca) n’est pas un ver, mais un scarabée qui émet une lumière froide. 

Il est l'animal 19 pour attirer notre attention sur la situation des insectes dans notre pays : Le monde merveilleux des insectes se dégrade à une vitesse effrayante. La destruction des habitats, les pesticides, la pollution lumineuse et d’autres facteurs encore l’affectent considérablement, avec de graves conséquences pour la nature et pour nous... Le rétrécissement de leur espace de vie et la pollution lumineuse, les poussent à déserter nos parcs et nos bois.

 

Son habitat : Répandu dans toute la Suisse, jusqu’à 2000 mètres d’altitude.

Ils vivent aussi bien à l’orée de la forêt que dans les parcs de nos villes.

3 conditions doivent être remplies pour qu’ils se sentent chez eux :

1) il leur faut des limaces et des escargots.

2) une mosaïque diversifiée de petits biotopes est nécessaire et ceux-ci doivent être dépourvus de pesticides. Des espaces ouverts, des coins ombragés, des cachettes humides.

3) de l'obscurité ... quelque chose devenu malheureusement rare.

En effet, quand la nuit devient claire à cause de la lumière artificielle, la femelle ver luisant éclaire en vain. Les mâles ne retrouvent plus leurs partenaires.

 

C’est seulement à la fin de sa vie que le ver luisant apparaît dans nos nuits d’été. Auparavant, il aura passé près de deux ans sous forme de larve.

 

Particularités : de grands prédateurs d’escargots et de limaces !

Telles de mini-crocodiles brun-noir, les larves traquent leurs proies, souvent bien plus grosses qu’elles. Elles tuent l’escargot ou la limace capturée en lui injectant un venin et il ne leur faut qu’un jour pour consommer entièrement leur victime.

SOURCE

... Et là, c'est bien "la p'te bête qui mange la grande" !!

Publié dans L'Ambassadeur annuel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :