L'abeille en danger ... l'Homme aussi

Publié le par Les Ateliers Unis-Vert

L'abeille en danger ... l'Homme aussi

Ce n'est plus un secret pour personne, l'abeille (comme tous pollinisateurs) est une merveille de la nature dotée de précieux dons qui garantissent notre futur ! 

 

Nous sommes dépendants de ces insectes - paradoxalement voués à disparaître si nos comportements et nos habitudes ne changent pas. 

La preuve en est avec une étude américaine des plus parlante,  menée par la chaîne de supermarchés bio Whole Foods, puisqu'elle nous éclaire sur les impacts que cela causerait sur notre quotidien et combien la disparition des abeilles est menaçante.

Sans abeilles, nos magasins seraient vides !

En 2013, les employés d'une filiale du Massachusetts ont enlevé des rayons tous les fruits et légumes qui n'existeraient plus sans les abeilles.

Voici un rayon normal....

 

Et voici le rayon sans les articles qu'on doit aux abeilles.

Au total, 237 produits ont quitté les étalages, soit 52% de l'assortiment.

 

Actuellement, nos rayons sont pleins de produits laitiers.

 

Mais sans abeilles, il n'y aurait plus assez de plantes pour nourrir les vaches laitières et plus assez de fruits pour donner du goût aux yaourts et aux glaces.

 

Après les cochons et les vaches, les abeilles sont le troisième animal (plus précisément insecte) le plus important pour l'agriculture. Elles pollinisent près de 80% des plantes utilisées par le secteur et jouent donc un rôle important dans l'approvisionnement en nourriture.

En cas de disparition, nous devrions ainsi faire une croix sur près d'un tiers de ce que nous mangeons au quotidien, en particulier sur les aliments qualifiés de sains.

SOURCE : 24 juin 2014, L'essentiel/jcg/ofu

Vaud, Jura et Jura bernois s’unissent pour les abeilles !

Un projet intercantonal, intitulé «Agriculture et pollinisateurs», visant à favoriser le développement des butineuses domestiques et sauvages débutera cette année.

Le projet permettra de tester de nouvelles mesures visant à améliorer les conditions d’existence des insectes pollinisateurs, en agissant par exemple sur leurs ressources en nourriture, leurs habitats ou encore en favorisant des pratiques agricoles qui contribuent à leur préservation – ou, à l’inverse, en agissant sur celles pouvant leur être préjudiciables.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’instrument de la politique agricole «Utilisation durable des ressources naturelles» au sens des articles 77a et b de la Loi fédérale sur l’agriculture. Il est né de discussions entre le Service de l’agriculture et de la viticulture du canton de Vaud, ProConseil,des agriculteurs et des apiculteurs qui, tous, ont manifesté la volonté de préserver les abeilles et autres insectes pollinisateurs.

Ces derniers jouent en effet un rôle important non seulement dans les écosystèmes en général, mais aussi pour l’agriculture qui en dépend directement. Près de 35% de la production agricole mondiale sont attribués à la pollinisation qui, permet, entre autres, de garantir la qualité des cultures.

SOURCE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :