Nos chers glaciers s'effondrent

Publié le par Les Ateliers Unis-Vert

Sans vouloir être alarmiste, parlons un peu de nos glaciers, et observons ...

Nous, quarantenaires, pouvons témoigner de leurs changements ... car ils n'ont déjà plus le même visage que lorsque nous étions enfant !!

Et pour cause ... les glaciers sont en train de disparaître !!

Et cette année ne fait pas exception puisque 2017 enregistre une fonte record principalement dû aux dérèglements climatiques de cette année (en plus des problèmes de pollution qui accélèrent ces changements) :  Jusqu'à 40% de moins de précipitation en Suisse.

Les glaciers suisses ont perdu 3% de leur volume en un an, soit 1,5 milliard de mètres cubes de glace. Le recul est nettement au-dessus de la moyenne, avertissent les experts.


La fonte de glace enregistrée entre octobre 2016 et septembre 2017 permettrait à chaque ménage du pays de remplir une demi-piscine olympique, d'une longueur de 25 mètres, ont annoncé lundi des experts de l’Académie des sciences naturelles.

Source

Comment fonctionne un glacier ?

Pour qu’un glacier apparaisse, il est tout d’abord nécessaire d’avoir des températures suffisamment froides pour que les précipitations se déposent sous forme de neige. Le sol doit aussi rester froid durant toute l’année. La couche de neige déposée se compacte alors sous son propre poids jusqu’à former de la glace qui va contribuer à alimenter le glacier.

La glace n’est pas immobile, mais s’écoule lentement en direction de l’aval. La taille du glacier, la pente sur laquelle il se trouve, mais aussi les températures de l’air et du sol, influencent sur la vitesse de déplacement de la glace. (...)

Pour savoir si un glacier avance ou s’il recule, les scientifiques calculent chaque année son bilan de masse, qui est la différence entre la neige accumulée et les pertes dues à la fonte du glacier. Si la fonte est plus importante que l’accumulation, le glacier recule, ou rétrécit. Si l’accumulation est plus importante que la fonte, le glacier avance, ou grandit.

Source

Canton des Grisons, 1911 et 2005

Les glaciers auront probablement disparu d'ici la fin du siècle.

La première conséquence de cette fonte à grande vitesse est l'élévation du niveau des mers. Mais l'étude explique que les fleuves et les rivières seront aussi particulièrement touchés. Leur débit ne dépendra presque plus des eaux de glaciers, uniquement des précipitations, et sera par conséquent de plus en plus imprévisible.

Plus inattendu: la fonte des glaces pourrait libérer des polluants industriels - mercure, pesticides - qui pourraient finir dans les cours d'eau et les nappes phréatiques. De quoi perturber dangereusement le fragile écosystème des eaux douces.

La quasi-disparition des glaciers aura également des répercussions directes sur des activités humaines comme l'agriculture, la pêche, l'énergie hydraulique, le tourisme, ou simplement la possibilité de boire de l'eau potable.

Source

Le changement climatique met les Alpes à rude épreuve et le permafrost dégèle.  

Les Alpes s’effondrent : Le permafrost est la glace contenue dans le sol des hautes montagnes, soudant roches et parois et permettant à l'ensemble de tenir – Et elle se réchauffe de plus en plus vite. Et ce pour une simple raison: nos étés sont de plus en plus chauds, nos hivers de plus en plus courts. L’été 2017 a encore battu des records de chaleur, et les températures du sol n’ont jamais été aussi élevées. Cette tendance a une conséquence dramatique sur le sol des hautes montagnes: il fond.

Les chutes de pluie se font plus intenses, remplaçant la neige, l’eau s’infiltre dans les roches, accroissant la pression dans les sols montagneux. Ces derniers deviennent ainsi meubles, instables… et commencent à s'effriter.

 

Les coulées de boue dévastatrices risquent de devenir de plus en plus fréquentes.

Pourquoi les glacier fondent-ils ? Qu'est-ce qu'un glacier ? 

Pourquoi la neige est blanche ? Comment se sont formés les Alpes ? 

Tu te poses pleins de questions ... et tu veux en savoir plus ...

Questions-Réponses pour les enfants & ados :  ICI 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :